"L'essentiel, nous ne savons pas le prévoir. Chacun de nous a connu les joies les plus chaudes là où rien ne les promettait."

Antoine de Saint-Exupéry

Ce site

Réalisé par plusieurs anciens volontaires ayant à coeur de partager la richesse de ce qu'ils ont pu vivre en revenant de mission.

  • Facebook
  • Blanc Icône Instagram

© Grâce à Points-Coeur

J'appartiens à cette grande famille

Updated: Nov 21, 2019

Peu de temps avant la fin de ma mission, j’appréhendais de revenir dans l’univers étudiant, familial, culturel, de perdre l’authenticité et l’intensité de cette expérience Points-cœur vécue en Dieu. Heureusement, la grâce m’a été donnée de comprendre que si le Seigneur m’avait envoyée en Roumanie durant ces 13 mois, il m’envoyait à présent en mission dans mon propre pays : la France, et ce, en CDI !

Point-coeur de Deva, Roumanie

Cela fait à présent 5 ans et demi que je suis de retour et autant d’années que je vis le cœur de la mission Points-cœur là où je suis. Initialement auprès de mes camarades de promo, dans divers engagements, et maintenant en grande partie auprès de mes élèves. Je ne peux pas parler de Dieu dans mon travail, mais j’essaye d’être cette Présence aimante du Christ auprès de mes collègues, de mes élèves. Une phrase attribuée au frère Roger de Taizé est d’ailleurs éclairante à ce propos : « Ne parle de Dieu que si on te le demande, mais fais en sorte qu’on te le demande ». Les 13 mois passés en Roumanie ont été comme une formation, pour apprendre à vivre du charisme de Points-cœur hic et nunc, ici et maintenant, en regardant chaque personne comme un être unique, aimé de Dieu. Je sais à quel point un simple regard peut aider une personne à retrouver toute sa dignité.


Il y a peu de temps, j’ai rencontré un SDF, Bruno, qui mendiait discrètement dans une gare. Je n’avais pas d’argent à lui donner mais j’ai prié l’Esprit Saint. Je lui ai proposé un chapelet que j’avais au fond de mon sac. Nos regards se sont croisés et il s’est mis à fondre en larmes et à se confier. Je suis repartie bouleversée par cette rencontre, sûre que le Seigneur s’était rendu présent auprès de cet homme à travers moi. Encore aujourd’hui, cela n’est pas toujours facile de ne pas se laisser happer par les multiples occupations et de donner la primauté à l’« être » sur le « faire ».


Toutefois, ce qui m’aide à avancer dans le chemin de foi est de faire mémoire de cette expérience fondatrice et de retrouver régulièrement des anciens volontaires et d’autres amis qui ont ce même désir de servir le Christ par leur vie. Don Mauro Lepori dit ainsi : « Le charisme est cette « grande famille », la communauté de personnes à laquelle nous sommes confiés par le Saint-Esprit pour suivre Jésus-Christ ». J’appartiens donc à cette « grande famille » Points-cœur pour suivre le Christ.


Cécile G.